Mon « chez moi » a toujours eu une dimension de sanctuaire, un peu sacré, et 2016 marque une belle transition: exit le T1 du 16eme pour un T3 du 11eme, dans la tristement célèbre rue de Charonne. Plongée dans le cœur de la vie parisienne, dans un quartier animé et avec ce que je qualifie de grand appart. Ok, tout est relatif, mais passer de moins de 30m2 à 60m2 avec un balcon en prime, je vous jure que ça change la vie. Ce changement mérite bien de nouveaux objectifs, rien que pour mon intérieur, en plus de ceux que je prendrais à titre purement personnel.

Mais alors, qu est ce que je veux vraiment pour ce nouveau foyer ? Et comment je fais ça ? Et comment je le mesure ?

Le moins de bazar possible: en lien direct avec mon point précédent. Moins il y a d’objets, moins il y a à ranger puisque les choses trouvent plus facilement leur place.Comment : en mettant en place des principes de rangements tellement pratique que ca en deviendrait naturel, en établissant des routines pour pallier mes principes de rangement que je ne respecterais pas ou qui ne sont simplement pas optimaux.Quel indicateur ? le temps à ranger qui diminue (non mais sérieux, les cessions quotidiennes de rangement ou la cédission devant le bazar, c est plus possible) et le temps à faire le ménage également (une maison rangée et organisée est plus rapide à nettoyer ).

Le moins d’objets inutiles possibles: le manque de place, le bazar, le choc généré lors du tri d’une cave pleine à déborder (entre autres) suffisent à changer la manière dont tu perçois les objets. Bref, exit les livres que je ne lis pas, la déco qui accumule la poussière, ou les trucs que je trouve moche mais… Je veux essentiellement des choses qui me font plaisir par leur esthétique, leur côté pratique. Comment ? Penser mon aménagement, faire régulièrement le tour pour traquer l inutile puis le donner ou le revendre, fonctionner sur le principe du « 1 qui entre, 1 qui sort », opter plus souvent pour d autres mode de consommation: emprunt courte durée (ex: emprunter un appareil à raclette pour LA raclette annuelle, inutile d en avoir un à temps plein) , location…Quel indicateur? En théorie plus le temps passe et moins je devrais trouver de choses inutiles.

Bottle _ carafesLe moins de plastique possible: ce n’est pas tant pour des questions d’écologie mais plus par souhait de cohérence et d’ambiance « nature » dans la maison. Aussi, le verre, le bois, le tissus, le métal, l’argile, le béton etc. devraient avoir la part belle dans ma nouvelle déco. Ces matériaux sont tellement beaux, ils parlent, vivent et résonnent .Comment: supprimer le plastique pièce par pièce (ne pas en acheter, remplacer ce que j’ai petit à petit) et trouver des moyens de substitution.Quel indicateur ? Les éléments en plastique dont je me débarrasserai ou que je substituerai petit à petit.

Le moins de jetable possible: là c est plus écolo deja, et par flemme de jeter la poubelle. Marre… Des poubelles blindées, les mouchoirs, le papier essuie tout… Plus encore, marre des choses qui ne durent pas en fait. Je ne trouve pas que le jetable soit une avancée: le jetable est souvent nuisible pour nous même parfois (financièrement par exemple, sanitairement aussi) et nuisible pour l’environnement souvent. Le jetable, c est une preuve de perte de la notion de valeur. Comment: pareil que pour le plastique d une part, me lancer dans le compostage aussi pour les déchets organiques, avoir des comportements d’achat plus long termites.Quel indicateur ? Moins de poubelles !!!

Top view of houseplants on white backgroundLe plus de vert possible: voila, juste parce que j’envie de ça: des plantes, des fleurs sur le balcon, des herbes aromatiques… Du vert quoi !!! Puis ca décore sans risque d être moche.Comment: fleurir partout ! Plantes d intérieur dépolluantes, ou adaptées à la salle de bain, terrarium, mini jardin d herbes aromatiques, tables fleuries, jardinières, ptet même un mini potager sur mon balcon… Tout va y passer !!! Quel indicateur? Le nombre de coins de verdure dans la maison va augmenter (pas indefiniement, mais vu qu je pars de zéro..).

Le plus de chaleur possible: je ne parle pas du chauffage, je parle de la sensation de confort, de l’ambiance chaleureuse, pour quiconque passe ou vit dans cet appartement. Le soucis avec le minimalisme c est qu on peut facilement tomber dans le style « appartement témoin »: ah oui, c est rangé… Mais il y a de l écho tellement ça manque de vie. Nan… Charge à moi de trouver le juste milieu.Comment : Outre quelques éléments de décoration (utiles, hein ?) qui créent la cosy attitude, je ne saurais pas dire pour l instant comment on rend un intérieur chaleureux … Je verrai bien.Quel indicateur? Le bien être (le mien, celui des autres ) comme dans un cocon et c est là le plus important.

Et vous alors, quel(s) objectif(s) pour votre chez vous ? Y avez vous pensé ? Que ferez vous cette année pour vous sentir encore mieux chez vous ? Changer la chaudière ? Recevoir plus ? Fleurir peut-être ?

A bientôt !

Livy

Laisser un commentaire