C est un effet de ma résolution pour cette année: prendre les choses simplement. Cette résolution sous entend « éliminer ou réduire tout ce qui n’améliore pas ma vie, dans la mesure du possible ». Inutile de lancer un grand chantier et de tendre à partir vivre dans la pampa, de petites choses suffisent pour améliorer significativement nos journées.

681_min  En errant sur le net, je suis tombée sur un article expliquant les méfaits physiques potentiels du sac à main: tendinites, déformations posturales… Cet article a suffit pour que je commence à reconsidérer les choses. Comme bien des femmes, outre le fait que j adore l’objet et que je trouve qu il achève une tenue, mon sac à main c était un bazar perpétuel. Une espèce de boulet dont tu te pares sans te poser de question parce que « une femme ça a toujours un sac à main » . Là où ça craint, c est que sans t’en rendre compte, tu y penses tout le temps: dans les transports (ne pas gêner, ne pas me faire piller), en arrivant à un endroit, avant de quitter un endroit (ne pas l’oublier), tu le portes même plus ou moins consciemment sans même t’en rendre compte (en fait, un sac à main ça pèse tout le temps). Bref… Je crois que j en avais marre mais que je n avais jamais envisagé de m en séparer parce que « une femme ça a un sac à main » , end of discussion !

La transition a commencé quand j’ai assimilé que  1) je n avais pas besoin de TOUT ce qu il y a dans mon sac à main et 2)  pour ce qui est des choses dont j avais besoin, je n avais pas besoin de constamment les avoir sur moi. J ai procédé à des ajustements .

– Vider mon énorme portefeuille (blindé de papiers et autres tickets inutiles) pour ne conserver que ma carte bleue qui tient avec mon pass de transport dans un porte carte, ainsi que mon badge du travail. Je pourrais la prendre mais j’ai choisi de laisser ma carte vitale à la maison vu que je peux anticiper les moments où j en ai besoin. Et j ai regroupé mes cartes de fidélité dans une application.
– Troquer mon porte-clés énorme avec 5 clés pour un plus petit avec les 2 clés dont j ai vraiment besoin (du coup moins de risque de perdre l’unique clé de la cave)
– Fut un temps c est ma tablette qui m a servi de livre DE POCHE mais au final l iPhone 6S fait bien l affaire, il sert aussi de carnet pour tout noter, d’agenda de magazine …
– Ma petite trousse de beauté pour me rafraîchir reste au bureau puisque c est avant de quitter le bureau que je suis le plus susceptible d en avoir besoin.
Dorénavant sur moi, j ai mon porte carte, mes clés et mon téléphone. Et je ne manque de rien . Alors oui, tout ceci pourrait bien devenir plus compliqué quand je n aurais plus de manteau dont les poches ferment  (mais vu qu à Paris on porte un manteau ou un trench-coat 9 mois sur 12…)

Depuis, j utilise un sac à main 1 ou 2 fois par mois, quand j’en ai réellement besoin, je ne manque de rien, et ma féminité va bien. Merci 🙂

Je vous raconterai bientôt tous les effets bénéfiques qu’a eu sur moi l’abandon du sac à main. Je ne saurai que vous le recommander.

Et vous, oseriez vous abandonner le sac à main ? 

2 Comments on Pourquoi (et comment) j’ai abandonné le sac à main ?

  1. fiora
    17 février 2016 at 7 h 46 min (1 année ago)

    je n’y ai jamais réfléchi avant mais je ne pense pas que ce serait possible pour moi : entre les papiers de la voiture, le chéquier , les papiers divers, le téléphone, un sac pour d’éventuelles petites courses + les clés de la voiture, de la maison et du bureau, mes poches ne seront jamais assez grandes….
    Mais on peut toujours adapter le contenu (et donc le poids) du sac à main aux indispensables et se débarrasser du superflu, souvent plus conséquent que l’utile
    bonne journée

    Répondre
    • Rachel
      24 février 2016 at 15 h 00 min (1 année ago)

      Perso je ne suis pas arrivée au même stade que Livy mais j’ai très largement réduit la taille de mon sac à mains pour ne garder que l’essentiel!

      Répondre

Laisser un commentaire