Le mot « procrastination » existe depuis la nuit des temps mais je crois ne le connaître que depuis une dizaine d année. Du jour au lendemain, je me suis mise à utiliser ce mot qui résumait un de mes défauts: reporter les choses (généralement désagréables ou sans intérêt évident) que j ai à faire. J’ai un sale caractère, j’aime faire les choses quand j ai envie, j estime que je les fais mieux dans l’urgence. Bref, je procrastine , je suis une procrastinateuse incomprise …Mais je me soigne.
Que les choses soient claires: sans vouloir cautionner la flemme, je diras que j ai une facheuse tendance à classer les choses selon MON échelle de priorité, cette dernière n étant que rarement partagée par les autres. Et faire à la dernière minute ce qui m’importe peu mais importe à d autres est facilement interprèté comme de la procrastination. Sauf que non… Ca n’en est pas, puisque moi je ne stresse pas: j ai juste choisi mes priorités et bien choisir ses priorités, c est un débat tout autre.

Par opposition, le résultat de la VRAIE procrastination c est quand tu stresses, quand tu te dis que « mince, j’aurais dû commencer plus tôt ». Ca, généralement, ça arrive face à des choses qui t ont été demandées (par le boss), ou face à des engagements pris pour faire plaisir à d autres (alors que toi au fond tu t en moques, ou pire encore ca t’es désagréable: soyons honnête, on ne procrastine que rarement quand il s agit de choses qu on adore).

Du coup : obligation ou trucs pas fun , comment éviter de procrastiner ? Voici mes méthodes…

1) Réfléchir et finalement refuser ou déléguer (si possible): quand tu n as pas quelque chose à faire, tu ne le fais pas à la dernière minute. Bienvenue Lapalisse !!!

Quand on écarte le « savoir dire non », les autres méthodes consistent généralement à créer « une carotte » après laquelle on va courir en se débarrassant de la chose à faire.

2) Me récompenser : toute peine mérite salaire ! Je découpe ma tâche en tranches kaboompics.com_White mug with Break wordtemporelles (ex: 30 minutes, 1h max… une durée qui m est supportable) et à la fin de chaque tranche, je me récompense avec un truc que j aime, une mini pause. Je ne me souviens plus du nom de cette méthode assez connue et qui fonctionne très bien !!! L idée reste quand même de respecter rigoureusement la durée de la pause.

3) Encore me récompenser, mais après avoir terminé : Si et seulement si je fais ce truc pénible, ALORS je pourrais… (Si et seulement si je vais à la poste, alors, je pourrais commencer ce nouveau livre qu il me tarde tant de lire ).

kaboompics.com_White laptop, female hand, note, pen, phone, desk4) Formaliser toutes les étapes avant de me lancer: particulièrement efficace quand je ne sais pas comment est ce que je vais me débarrasser d un truc, quand je ne suis pas inspirée.
Je liste toutes les étapes à franchir, et je les couche sur du papier. Cette méthode permet un fonctionnement en mode automatique et de tirer le maximum quand on est lancé . Plus de pertes de temps et de « motivation » en cours de réalisation. On suit le fil…

5) Se projeter sur l’après… Depuis le temps que je dois passer ce coup de fil à X, Y ou Z… c est un peu comme une épine dans le pied qu on ne peut pas enlever, on y pense tous les jours. Puis quand c est fait, qu est ce que ça fait du bien !!! Voilaaaa, se focaliser et se projeter sur la sensation de bien être et de satisfaction qui suit la réalisation d une tâche que l on reporte… Ouais, la simple idée d être débarrassé peut suffire à motiver.

Loin d’être parfaites, ces méthodes peuvent néanmoins fonctionner si comme moi vous avez tendance à dire facilement « je ferais ça plus tard » .

Et vous, vous procrastinez ? Comment y remédiez vous ? N hésitez pas à partager vos méthodes !

PS: Le gourou de la productivité David Allen part du principe que quand une tâche met moins de 2 minutes à être réalisée, il faut s’en débarrasser de suite. Respecter ce principe est pour moi la prochaine étape car j ai tendance à reporter des choses toutes bêtes qui pourraient être classées très rapidement. Se mettre potentiellement en situation de stress pour quelque chose qui pourrait être fait en moins de 2 minutes n’a effectivement pas beaucoup de sens, mais autant dire que c est loin d être gagné. 

Livy

Laisser un commentaire